Sebastiano Falcone

Je me nomme Sebastiano Falcone, j’ai 18 ans, je vis à Paris et je suis Franco-Italien. Je sors de 3 années de Lycée D’Art Appliqués durant lesquelles j’ai notamment étudié le Design sous toutes ses formes. Je vais entrer à l’université, pour y étudier le Cinéma. C’est l’image qui m’intéresse au sens général qu’elle soit fixe ou en mouvement.

Sebastiano Falcone

J’inscris mon travail photographique plutôt dans une démarche de contemplation et de quête de spontanéité. En effet, je n’ai jamais réellement d’intention ou d’idée préconçue avant de photographier, je pars munis de mon appareil, du moins celui que j’utilise le plus souvent, un Olympus Superzoom80S. Il est compact donc très facile à manier et il n’y a pas de réglages à faire, c’est d’ailleurs une faiblesse dans mon travail car la gestion de la lumière, de l’ouverture,etc ne sont pas de mon ressort.

La plus part de mes photographies se ressemblent, comme je le disais précédemment elles sont basées sur la recherche de spontanéité, bien sûr j’envisage toujours la meilleure manière de photographier le sujet mais tout se joue sur le vif, que ce soit avec mes amis, des personnes inconnues, ou de simples scènes que je trouve intéressantes. Je suis évidemment inspiré par la photographie de rue, j’aime les photographes de la scène New-yorkaise, Bruce Gilden, Arnold Daniel… mais encore, et cela ne stranparait pas dans mes photos, le travail de photojournalistes comme Abbas, Cartier-Bressom, Bischof et bien d’autres. Ce que je constate emprunter au travail de ces photographes est la volonté de transmettre l’ambiance générale à la personne qui regarde les photos, de situer le sujet photographié dans une activité qui dépasse ce qui est représenté. C’est pour cela que j’aime traquer des moments « purs », qui ne sont pas concernés et influencés par mon action, quel que soit le contexte. Il m’arrive également de faire des photos où les sujets posent, ce sont le plus souvent mes amis, ma démarche change alors et à pour but de les magnifier, de leur rendre hommage.

DR/ Sebastiano Falcone