Aarlo u Viggo présente SWOX

Exposition visible jusqu’au 14 mai 2022

Texte de présentation par le co-curateur, Jean-Marie Reynier

« Entrer dans l’atelier de SWOX c’est un peu comme pénétrer l’espace réservé aux enlumineurs du Moyen Âge. Nous arrivons devant une sorte de monastère industriel, passons des couloirs secrets remplis d’objets et de vestiges, montons des escaliers en pente et là, en guise de cerbère, un Retriever festif nous accueille dans une pièce en mezzanine remplie d’archives et de jeux labyrinthiques.

Entre 4 murs sans toit, dans cet espace improbable, l’atelier de David Weber.

Pots de pigments, bombes de peinture, tubes, pinceaux, carnets… une grande parois vitrée donne le ton et ouvre au monde réel. Dans cette pièce sans dimensions œuvre le scribe, il traduit, il copie, il consigne partout les signes glanés autour de lui.

Partout peinture, partout lettres et formes, partout couleur.

SWOX fait de la contre forme une abstraction qu’il traduit en lettre d’un bleu vif, d’un vert mythique, d’une coulure maitrisée, qui va de la tranche au sujet en un seul mouvement.

Car là, il s’agit bel et bien de mouvement.

Nous regardons l’artiste peindre les grandes surfaces de la toile qu’il prépare devant nous, lui-même vecteur il couvre le sujet avec de grands gestes de pinceau, heureux d’être traduits par sa danse. Le scribe, l’auteur de celles que l’on pourrait définir des lettrines contemporaines, danse autour de la toile, jouant de son outil tel d’un bâton sur un tambour.

Tout est profondément ritualisé dans son geste, nous sentons la concentration mais aussi la place laissée au plaisir et à l’erreur qui guette.

Dans cette cérémonie David, qui appartient au monde externe, se transforme en SWOX, le traducteur, le transcripteur dans son atelier, qui trace ces bordures et ces limites en peinture et en image.

La galerie Aarlo u Viggo est fière de vous montrer, pour sa première exposition personnelle à Buchillon, toiles connues et inédites de SWOX dans un accrochage étudié pour mettre en lumière la frontière subtile entre résistance picturale et surface éblouissante, dans le travail de cet artiste étonnant.

Nous nous réjouissons de vous faire déambuler dans cette exposition pleine de surfaces, de couleurs, de ruptures, de mots, de vecteurs et de matières »

Images : DR / Agence du Lion d’Or, Perroy, 2022

Pratique : Ouverts les jeudis, vendredis et les premiers samedis du mois de 14h à 20h ou sur rendez-vous Rue Roger de Lessert 1 1164 Buchillon – CH

Contact : Camille Éléonore Montandon +41 ( 0 ) 78 300 25 01 ● aarlouviggo@gmail.com ● @aarlo_u_viggo ● facebook.com/aarlouviggo

ARCHIVE VDL : SWOX, early works

Raphaël Nessim

Selected Works, 2022

Raphaël Nessim vit et travaille entre Genève et Zürich.

Étudiant médiocre en design industriel à l’ECAL en 2014, la vie l’a finalement poussé à dessiner, alors il dessine. Singulier et touchant, comme l’artiste, son travail spontané nous fait chavirer sur de grands formats colorés! Son travail sur vitrine a déjà été montré chez Latham ou par Rosa Turetsky.

Cliquez ici pour le PDF complet et la liste des prix


2018 – « L’escalade de Raphaël”, exposition de 20 dessins à l’aquarelle + objet en marbre chez Lionel Latham  

2019 – exposition d’une grande oeuvre en tissu pour les 40 ans de la galerie Lionel Latham 

2020 – exposition d’une grande oeuvre en tissu qui recouvre la vitre de la galerie Lionel Latham intitulée “Au bal masqué »

2021 – exposition à la galerie espace_L intitulée : “La grande aventure »

2121 – exposition dans une galerie de dessins et bijoux vendus au Musée d’histoire naturelle

Autres clients : Galerie Rosa Turetsky, Brachard, vodka Tovaritch, chocolaterie Rhor, association ATE, musée d’histoire naturelle

ALL IMAGES DR/RR : Raphaël Nessim / The Vanderlove Letter, 2022

Roberto Giacomucci – Dynamic Forces


Roberto Giacomucci, in Dynamic Forces openly declares the same principle: incarnating himself in the black arrow that is the subject he and the main actor of the works, he pushes the material to a dynamics triggered, precisely by a force of a physical type.

In its own, thanks to the exemplification, precisely thanks to the exemplification, embodied by the arrow that shows us the direction of the action that goes to act on the materials / forms the moment represented.

The arrow, who is the artist, embodies the speed of intuition in knowing the world with punctuality, the clear path towards an established goal which is its natural fulfillment ; in it there are no elements of ambiguity, only unification, decision and synthesis.

We could say, in closing, that Forces potentially freezes them, studies and analyzes them at its peak and explains to us the mechanism that underlies them.

DR / RR : Roberto Giacomucci, 2021

Follow him : @robertogiacomucci
More on www.legiacomucci.it

Stefan Botez « Summerboys »

Ștefan Botez a grandi et a étudié l’architecture à Bucarest puis les arts visuels à la HEAD / Genève, où il vit et travaille depuis 2010. 

Dans son travail le passé le présent et le futur ne semblent pas se succéder, mais plutôt faire partie du même espace-temps, comme dans un multiver à plusieurs strates. Et en conséquence, son discours qui affiche une réflexion sur des notions d’esthétique de la masculinité devient plus ambigu et profond.

Stefan est un des artistes associées à L’abri Genève (2021 – present). Son travail a été présenté mondialement dont à la Suprainfinit Gallery, Bucarest (2022), Kunsthalle Bega, Timișoara (2021), MNAC, Bucarest (2020), Kunstraum Walcheturm, Zürich (2019), Maison des Arts de Grütli, Genève (2018), Video deli #1, Paris (2018), Palazzetto Bru Zane, Venice (2017), The Art Encounters Biennial, Timișoara (2017), Milkshake Agency, Genève (2014), MAMCO, Genève (2014), Hebbel Am Ufer, Berlin (2014), Nassauischer Kunstverein, Wiesbaden (2014), An Lanntair Arts Center, Isle of Lewis (2013), Le Musée National Brukenthal, Sibiu (2011), etc.

Nommé pour le prix Plateforme 10 (2014) il a gagné le prix Open Frame (2014),

On retrouve son travail en print aussi bien qu’en ligne dans des publications telles que : The New York Times (2018), Mousse Magazine, Milano (2013), Il a aussi été publié dans de multiples catalogues d’expositions comme celui de la Biennale d’art Art Encounters, Timișoara (2017).

Summerboys, 2021 – ongoing.
Pictures taken in Geneva, Switzerland

Follow : @stefbotez

DR/RR / The artist, 2022